L'Anglais et le geste

On ne vous apprend rien, l’anglais est une langue très vivante qui a besoin d’être pratiquée, et principalement à l’oral.

Et pour la maîtriser facilement, il faut s’y mettre tôt ! Les différents sons s’acquièrent et se fixent dans notre mémoire dès notre plus jeune âge (vers l’âge de 3 ans) et ont plus de mal à s’imposer à nous lorsque nous grandissons.
Les ateliers Happy Hands ont donc pour vocation de faire découvrir les différentes sonorités de la langue anglaise le plus tôt possible. Une fois celles-ci acquises, la pratique n’en sera que plus aisée.

Mais pourquoi associer la communication gestuelle issue de la Langue des Signes Française à l’anglais ? Hé bien, il y a plusieurs raisons à cela !

Tout d’abord, les gestes vont faciliter la compréhension, en se retirant le plus possible du français et en venant illustrer les échanges en anglais. L’objectif est d’éviter l’utilisation de la traduction pour  faire découvrir ou produire des mots aux apprenants.

De plus, ils vont  permettre aux enfants qui ont une mémoire kinesthésique de fixer les connaissances plus facilement, car ils ont besoin de bouger pour apprendre et les signes seront plus parlant pour eux que les mots. Cela permet également de développer leur mémoire visuelle en associant « l’image » du signe à un mot.
Le CECRL (Cadre Européen Commun pour les Langues) préconise aussi  d’ailleurs l’utilisation de la communication non-verbale (gestes et langage du corps) dans l’apprentissage d’une langue étrangère.

Ensuite, ils apprendront en même temps,  de façon ludique et sans s’en rendre compte deux langues étrangères, puisque la LSF est considérée comme telle.

Cela constitue une ouverture culturelle importante qui permettrait de savoir dialoguer non seulement avec des personnes anglophones, donc bien souvent étrangères, mais également avec des personnes sourdes, qui, elles, font partie intégrante de notre pays.

Les Happy Hands permettront donc à vos enfants de développer leur communication, verbale et gestuelle, tout en les enrichissant et en les ouvrant au monde qui les entoure. 

Pour en savoir plus sur les ateliers, cliquez ici !